Le Pacte du Nouveau-Brunswick

De la parole aux actes

La science le dit clairement : nous sommes entrés dans une ère de bouleversements climatiques et il y a urgence. En 2018, le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré : « Nous avons deux ans pour agir sous peine de conséquences désastreuses ». Il en appelle à la société civile de tous les pays. Nous répondons présents.

L’urgence de la situation exige une mobilisation sans précédent et de vigoureuses actions collectives pour protéger le monde dans lequel nous vivons, l’eau, l’air, les sols qui nous nourrissent, nous et nos enfants.

La science nous dit aussi qu’il est technologiquement, humainement et économiquement possible de limiter le réchauffement de la planète. La solution passe par la volonté politique.

Nous voulons nous aussi passer de la parole aux actes !

Ensemble, citoyens et citoyennes de partout au Nouveau-Brunswick, que nous soyons des villes ou des régions, du monde des affaires ou communautaire, par-delà nos divergences politiques et en unité avec les peuples autochtones, nous manifestons notre ferme volonté de poser les gestes qui s’imposent pour protéger le monde dans lequel nous vivons et nous diriger vers un avenir sobre en carbone !

Le Nouveau-Brunswick de demain passe par une transition écologique de notre économie, notamment par une transition énergétique juste qui fera un meilleur usage de notre savoir-faire, de nos ressources communes et de nos énergies renouvelables.

Des changements profonds, sages et intelligents de nos façons de vivre permettront de soutenir une meilleure qualité de vie ET de maintenir la création d’emplois. Le Nouveau-Brunswick peut devenir un leader et une source d’inspiration en ce sens.

Nous avons une responsabilité envers la Terre et les peuples plus vulnérables aux effets des changements climatiques. Nous aussi avons le devoir de lutter pour en alléger les impacts sur les populations, les animaux et les écosystèmes.

Pour toutes ces raisons, nous proposons aussi le pacte suivant, un pacte qui n’est pas un engagement à être parfait mais un engagement solennel à réduire notre empreinte écologique. Avec la force du nombre, nous sommes persuadés qu’ensemble nous pouvons renverser la vapeur, pour la suite du monde.

CHACUN EST INVITÉ À FAIRE SA JUSTE PART, SELON SES MOYENS, ET À SIGNER :

LE PACTE POUR LA TRANSITION

Je m’engage, immédiatement et jusqu’en 2020 et le sommet mondial sur le climat, à la mesure de ma réalité et de mes capacités, à réduire mes émissions de gaz à effet de serre en posant concrètement les gestes suivants :

PÉTROLE:

1. Réduire ma consommation de pétrole partout où c’est possible, en diminuant l’utilisation de ma voiture, en priorisant le transport collectif, le transport actif (vélo, marche), le covoiturage, l’autopartage, le transport électrique, le télétravail; en choisissant un véhicule éco-énergétique si je dois en posséder un ;

2. Réduire l’utilisation de l’avion et compenser les émissions des vols effectués ;

3. Améliorer la performance éco-énergétique de mon habitation et avoir recours à des énergies renouvelables pour mon système de chauffage ;

4. Amorcer une démarche sérieuse visant à désinvestir mes épargnes du secteur des énergies fossiles ;

CONSOMMATION:

5. Réduire ma consommation, ma production de déchets (réutiliser, recycler, composter) et le gaspillage sous toutes ses formes, notamment énergétique ;

6. Réduire ma consommation de plastique, en choisissant entre autres les produits les moins emballés ;

ALIMENTATION:

7. Réduire ma consommation de viande d'élevage, choisir des aliments produits localement et biologiques, tout en comprenant les réalités régionales et la perte de sécurité alimentaire des communautés autochtones liée à la perte de biodiversité ;

EMPREINTE ÉCOLOGIQUE:

8. Pour mesurer les effets de mon engagement, je vais évaluer mon empreinte écologique (via un calculateur carbone disponible en ligne), et développer ma propre stratégie pour réduire mes émissions de façon permanente ;

9. Poser des gestes pour compenser mes émissions (plantations d’arbres, préservation des forêts et des aires protégées, etc.) ;

ENGAGEMENT CITOYEN

10. Partager mes solutions avec mes proches, à la maison et au travail, pour les inciter à s’engager dans ce pacte ;

11. Utiliser mon pouvoir citoyen (pétitions, lettres, implication communautaire, groupes de transition, manifestation, etc.) pour faire accélérer la transition écologique dans ma collectivité et au sein des entreprises.

EN CONTREPARTIE DE MES EFFORTS INDIVIDUELS, SACHANT PERTINEMMENT QUE LA SOMME DES GESTES INDIVIDUELS NE FERA PAS LE POIDS FACE À L’AMPLEUR DES CIBLES À ATTEINDRE ET QUE L’ACTION POLITIQUE EST INCONTOURNABLE FACE À L’URGENCE, JE DEMANDE AUX GOUVERNEMENTS DE S’ENGAGER À :

a. Adopter les lois et les actions forçant le respect de nos engagements climatiques; que toutes les décisions prises au fédéral, au provincial et au municipal passent le crible de leurs impacts climatiques ;

b. Adopter un plan d’ici 2020 permettant de s’assurer que l’on atteigne et dépasse nos cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre et que l’on respecte l’Accord de Paris sur le climat ;

c. Déclencher un grand chantier d’efficacité énergétique du Nouveau-Brunswick, dans les transports et la mobilité durable, les bâtiments et l’industrie ;

d. Engager l’appareil gouvernemental à donner l’exemple en réduisant ses propres émissions de 50 % d’ici 2030 ;

e. Présenter un calendrier à court terme pour cesser toute exploration et exploitation des énergies fossiles au Nouveau-Brunswick et abolir toutes formes de subventions aux hydrocarbures ;

f. Déployer dès 2019 une campagne d’éducation nationale sur les changements climatiques et les mesures rassembleuses à mettre en œuvre ;

g. Tenir un Sommet sur les changements climatiques en vue d’élaborer des politiques fermes et des programmes efficaces en matière de tarification du carbone, de biodiversité, de l’aménagement du territoire et de restructuration communautaire ;

h. Assurer la protection de nos eaux de surface et souterraines, de nos côtes et terres humides, de nos terres agricoles, ainsi que nos forêts ;

i. Adopter une stratégie pour que la transition énergétique soit porteuse de justice sociale pour les travailleurs et les travailleuses, ainsi que leur communauté qui auront à subir certains impacts économiques.

NOUS NOUS ENGAGEONS À FAIRE NOTRE JUSTE PART, JUSQU’EN 2020. CETTE ANNÉE-LÀ, NOUS NOUS DONNONS RENDEZ-VOUS, COLLECTIVEMENT, LORS DU SOMMET MONDIAL SUR LE CLIMAT, POUR MESURER L’IMPACT DE NOS PROPRES ENGAGEMENTS ET DE CEUX DES NATIONS.

JE M’ENGAGE À DIFFUSER CE CONTRAT ET À LE FAIRE SIGNER PAR LE PLUS GRAND NOMBRE DE PERSONNES.

Le Pacte du Nouveau-Brunswick est directement inspiré du Pacte pour la transition du Québec.

À propos de Symbiose +

Symbiose + est un comité non-partisan qui cherche à améliorer l'empreinte environnementale de notre société à travers différentes initiatives comme le Pacte du NB, des manifestations, des activités culturelles... Ce comité, basé à Moncton, vise à s'adresser à tous les niveaux de gouvernement, du municipal au fédéral. Ses membres sont divers: des étudiant.e.s, des employé.e.s, des retraité.e.s, des professeur.e.s, etc. Il a été créé avec le soutien de l’association environnementale Symbiose de l’Université de Moncton.

Signez le Pacte du Nouveau-Brunswick

Signez le pacte pour un Nouveau-Brunswick plus vert et un avenir meilleur pour les générations futures!

Politique de la vie privé

Merci pour ta signature!

The New-Brunswick Pact

From words to action

The science is clear: we have entered an era of climate change and it is urgent. In 2018, the Secretary-General of the United Nations declared: "We have two years to act or suffer disastrous consequences". He calls on the civil society of all countries, and we are answering.

The urgency of the situation demands unprecedented mobilization and vigorous collective action to protect the world we live in, the water, the air, and the soils that feed us and our children.

Science also tells us that it is technologically, humanly and economically possible to limit global warming. The barrier is political will.

We demand a shift from words to action!

Together, citizens from across New Brunswick, whether cities or regions, business or community, unite beyond our political differences and in unity with Indigenous peoples and express our strong commitment to the actions that are needed to protect the world we live in and direct us to a low-carbon future!

Tomorrow's New Brunswick is going through an ecological transition of our economy, including a just energy transition that will make better use of our know-how, our common resources and our renewable energies.

Profound and intelligent changes to our ways will support a better quality of life AND maintain job creation. In this regard, New Brunswick can become a leader and a source of inspiration.

We have a responsibility to the Earth and to the people who are more vulnerable to the effects of climate change. We too have a duty to fight and to reduce the impacts of climate change on people, animals and ecosystems.

For all these reasons, we also propose the following pact, a pact that is not a commitment to be perfect but a solemn commitment to reduce our ecological footprint. With the strength of numbers, we are convinced that together we can turn the tide for the rest of the world.

EACH PERSON IS INVITED TO DO THEIR PART ACCORDING TO THEIR MEANS AND TO SIGN:

THE TRANSITIONAL PACT

I commit, immediately and until 2020 and the world climate summit, to the extent of my reality and my abilities, to reduce my greenhouse gas emissions by concretely implementing the following actions:

OIL:

1. Reduce my oil consumption wherever possible by reducing the use of my car, prioritizing public transit, active transportation (cycling, walking), carpooling, car sharing, electric transportation, telecommuting; choosing an energy-efficient vehicle if I have to own one;

2. Reduce the use of travel by aircraft and offset the emissions of the flights I make;

3. Improve the eco-energy performance of my home and resort to renewable energy for my heating system;

4. Implement a serious initiative to divest my savings from the fossil fuel sector;

CONSUMPTION:

5. Reduce my consumption, my waste production (reuse, recycle, compost) and waste in all its forms, including energy;

6. Reduce my consumption of plastic, choosing products with the least amount of packaging;

FOOD:

7. Reduce my consumption of farmed meat, choose locally produced and organic foods while understanding the regional realities and loss of food security of Indigenous communities related to biodiversity loss;

ECOLOGICAL FOOTPRINT:

8. To measure the effects of my commitment, I will evaluate my ecological footprint (via a carbon calculator available online), and develop my own strategy to reduce my emissions permanently;

9. Performing acts to offset my emissions (tree planting, preservation of forests and protected areas, etc.);

CITIZEN ENGAGEMENT

10. Share my solutions with my loved ones, at home and at work, to encourage them to engage in this pact;

11. Use my power as a citizen (petitions, letters, community involvement, transitional groups, demonstration, etc.) to accelerate the ecological transition in my community and within businesses.

IN CONSIDERATION OF MY INDIVIDUAL EFFORTS, REASONING THAT THE AMOUNT OF INDIVIDUAL GESTURES WILL NOT HAVE THE WEIGHT FACING THE RANGE OF TARGETS TO BE REACHED AND THAT POLITICAL ACTION IS ESSENTIAL TO THE EMERGENCY, I ASK THE GOVERNMENTS TO COMMIT TO:

a. Adopt laws and actions forcing compliance with our climate commitments; all decisions made at the federal, provincial and municipal levels are screened for their climate impacts;

b. Adopt a plan by 2020 to ensure that our greenhouse gas reduction targets are met and exceeded and that the Paris Climate Agreement is respected;

c. Initiate a major New Brunswick energy efficiency project in transportation and sustainable mobility, buildings and industry;

d. Engage government to set an example by reducing its own emissions by 50% by 2030;

e. Introduce a short-term schedule to stop all exploration and exploitation of fossil fuels in New Brunswick and abolish all forms of hydrocarbon subsidies;

f. Deploy in 2019 a national education campaign on climate change and the unifying measures to be implemented;

g. Hold a Climate Change Summit to develop strong policies and programs for carbon pricing, biodiversity, land use planning and community restructuring;

h. Ensure the protection of our surface and groundwater, our coasts and wetlands, our agricultural lands, and our forests;

i. Adopt a strategy for the energy transition to bring social justice for workers and their communities who will have to undergo certain economic impacts.

WE ARE COMMITTED TO DOING OUR FAIR SHARE, UNTIL 2020. THAT YEAR, WE WILL REUNITE COLLECTIVELY DURING THE WORLD CLIMATE SUMMIT TO MEASURE THE IMPACT OF OUR OWN COMMITMENTS AND OUR NATIONS’ COMMITMENTS.

I AGREE TO DISTRIBUTE THIS CONTRACT AND HAVE IT SIGNED BY AS MANY PEOPLE AS POSSIBLE.

The New Brunswick Pact is directly derived from the transitional Pact from Quebec.

About Symbiose +

Symbiose + is a non-partisan committee looking to improve the environmental footprint of our society through different initiatives like the NB Pact, protests, cultural events… This Moncton-based committee aims at speaking to all levels of government, municipal to federal. Its members are diverse: students, employees, pensioners, professors, etc. It has been created with the support of the student environmental association Symbiose at Université de Moncton.

Sign the New-Brunswick Pact

Sign the Pact for a greener New-Brunswick and a better future for the next generations to come

Privacy Policy

Thank you for your signature!